Scroll Top

La Guyane au festival de Cannes

We’re on a mission to start a conversation with your customers in this fast connected world. Let’s discover, build and grow your digital business
Nos objectifs :

En 10 ans, la Guyane a accueilli des tournages de fictions qui ont généré plus de 25 millions d’euros de dépenses sur le territoire.

Un engouement qui a encouragé l’émergence de talents locaux. Ces derniers se sont illustrés avec la création d’œuvres de courte durée saluées dans des festivals internationaux.

C’est dans cette dynamique que la G-CAM, structure assurant l’accueil des tournages sur le territoire pour le compte de la CTG, avec l’appui de la CTG et de la CCI, a décidé d’accompagner une délégation de talents au festival international de Cannes, dédié au septième art, en mai 2024.

L’objectif de ce déplacement est de leur permettre de se familiariser avec un marché du film au rayonnement national et international, d’échanger avec des homologues du bassin amazonien et de la grande Caraïbe, mais également de s’ouvrir à des opportunités de co-productions dans le cadre de l’accompagnement de leurs projets.

L’éloignement géographique ne facilite pas les échanges avec les autres acteurs du marché. De plus, peu de professionnels connaissent la Guyane ainsi que sa production cinématographique florissante.

C’est la raison pour laquelle il peut être difficile d’établir un lien de confiance avec les partenaires au premier abord.

Par conséquent, les opportunités de réseautage offertes par le festival de Cannes pourraient être un formidable tremplin dans le cadre de la structuration de la filière déjà encouragée au local par la mise en place du fonds de soutien et de la commission du film grâce à l’impulsion de la collectivité territoriale de Guyane et au concours de la chambre de commerce et d’industrie de la Guyane.

La délégation guyanaise se prépare à prendre Le festival de Cannes 2024  d’assaut !
Murielle Thierrin

Murielle THIERRIN

Scénariste et Productrice

Après avoir étudié le cinéma à l’Université de Californie (UCLA), Murielle Thierrin a fondé Aldabra Films avec son partenaire Alain de la Mata (Wild Bunch). Leur film “13m2” (Festival du film de Cannes, Taormina, Hong-Kong, Singapour) est un film primé avec un public mondial.

Murielle est une scénariste et productrice indépendante. Elle est également membre
de l’EWA (European Women in Audiovisual) 2018, productrice de l’Atelier du festival de Cannes 2018 et participante intensive de l’IFP Week 2018. Actuellement vice présidente du FIFAC : Festival International du films documentaire -Saint-Laurent du Maroni) et présidente de l’GCAM (Festival de la Toile des Palmistes – Cayenne). Membre EURODOC 2023.

Karl_LERUS

Karl LERUS

Mise en scène - Production

Fort de son expérience de plus de dix ans dans le montage pour la télévision et le cinéma, il navigue avec aisance entre les deux univers.

Actuellement, il consacre son énergie à l’écriture et à la réalisation d’un court-métrage et d’une série.

Son ambition : explorer des récits enracinés dans son territoire tout en leur conférant une dimension universelle.

Filmographie (réalisation):

Mouché Han (Court-métrage Autoproduit – 2017)

PHOTO identité

Véronique CHAINON

Productrice

Bérénice Médias Corp. est une société de production de films et documentaires pour le cinéma et la télévision basée en Guyane.

Créée en 2014, elle œuvre au développement des projets audiovisuels dans les territoires ultramarins comme dans l’hexagone via la diffusion de ses productions notamment sur les chaînes France Télévisions et Canal+.

Marvin-Yamb

Marvin Yamb

Réalisateur - Directeur de Casting - Artiste Peintre

Professeur des écoles en Guyane, c’est en 2014, lors d’un projet de court-métrage avec mes élèves de CE1, que je me suis décidé à laisser au cinéma une place plus conséquente dans ma vie. J’ai alors décidé de quitter l’éducation Nationale pour vouer ma vie au cinéma.

J’ai réalisé le court-métrage « PANGA » qui a reçu le prix du jury et celui du public au festival Prix de Court 2015. La même année j’ai intégré l’équipe de la série « GUYANE » de Canal+ en tant qu’assistant régisseur adjoint.

J’ai ensuite entamé un cursus de deux ans à l’école EICAR pour me former à la réalisation.

En 2016 j’ai réalisé le court-métrage « LE GOÛT DU CALOU » sur le transport de cocaïne entre Cayenne et Paris, puis j’ai participé au tournage de la série « MARONI » d’Arte en tant qu’assistant régisseur adjoint. J’ai réalisé le court-métrage « LE VOILE » qui traite de l’inceste et j’ai intégré l’équipe du casting de la série GUYANE SAISON 2 entre 2017 et 2018.

En 2019 j’ai été 2ème Assistant Mise en Scène sur le court-métrage « LOVENA » d’Olivier SAGNE puis j’ai réalisé le court-métrage « PARCE-CE QUE JE T’AIME » qui parle de féminicide.

En 2020 j’ai co-réalisé le documentaire « S’AIMER EN GUYANE » avec la réalisatrice Léa MAGNIEN. Au mois de juin j’ai réalisé le vidéoclip « LES VIEUX AMANTS » de Warren et Joyce.

En 2021 j’ai co-réalisé le pilote de la série BEL TI KOTÉ avec le réalisateur Emmanuel CAUSSET.

En 2022, j’ai été directeur de casting et coach acteur sur le film « ICI S’ACHÈVE LE MONDE CONNU » d’Anne-Sophie NANKI.

Puis j’ai été 3ème assistant à la mise en scène sur le film « LES DERNIERS HOMMES » de David OHELOFFEN. Cette même année, après avoir eu le poste de 2nd Assistant à la mise en scène sur le film BONNARIEN d’Adèle Goliot. Je vais réaliser mon prochain court-métrage ILANA en 2023 et je suis en écriture d’un projet de série.

En parallèle, je réalise des fresques murales et j’ai créé en Août 2022, la friche artistique “L’ABATTIS” avec le collectif “LES PAS MÊLÉS” dont je suis le président.

CHRIST-LAUR

Christ-Laur PHILLIPS

Film Commissioner Guyane

La Commission du film a pour mission de faciliter la mise en relation de nos techniciens, sociétés de productions et prestataires locaux lors de la venue de tournages en Guyane.

La Commission du Film aide également à l’obtention des autorisations de tournage et assure la promotion des sites et décors guyanais.

Nadine Bugnot

Directrice de la G-CAM

Depuis 2009, notre association, la G-CAM (Guyane – Cinéma, Audiovisuel et Multimédia) s’implique en Guyane pour développer et faire rayonner le cinéma et l’audiovisuel dans notre région et au-delà. Mieux faire connaître nos métiers, étoffer notre réseau, démontrer à quel point l’audiovisuel et le cinéma sont des secteurs économiques et culturels importants pour notre région, voilà autant de défis que nous souhaitons relever.

Ce regroupement est le résultat d’une véritable fusion d’énergies entre professionnels guyanais et d’une mise en commun des expériences .